Fédération Française d’ULM

ULM

devenir pilote ulm, piloter un ulm

La FORMATION

Le Brevet de pilote ULM

Conditions d’obtention du brevet

Pour obtenir le brevet de pilote ULM, quelque soit la classe concernée, il faut :

  • Avoir 15 ans révolus (18 ans pour devenir instructeur)
  • Etre titulaire du certificat théorique tronc commun, délivré par l’Aviation Civile. (Examen sous forme de QCM, organisé par les délégations territoriales).
  • Avoir satisfait, auprès d’un instructeur de la classe correspondante, à :
    • Une épreuve au sol. (Contrôle des connaissances théoriques de la classe d’ULM pratiquée).
    • Une épreuve en vol. (Vérification des procédures et de l’aptitude à piloter un ULM en toute sécurité. Peut se réaliser en contrôle continu, ou par un vol spécifique).

L’instructeur établit les différentes attestations, qui seront exigées par la délégation territoriale de rattachement, pour la délivrance du brevet de pilote.

Combien ça coute ?

  • Paramoteur : +/- 1700€
  • Pendulaire : +/- 2000€
  • Multiaxe : +/- 3000€
  • Autogire : +/- 3000€
  • Helico Ultra Léger : +/- 9000€ (ab initio)

Les 4 étapes  de formation pratique au brevet  ULM

  • 1. Pilotage de base
    Apprentissage du pilotage et gestion du vol / Décollage / Tour de piste et atterrissage / Etude des pannes à effectuer pendant toute la formation / Lâché
  • 2. Vol d’accoutumance
    Découverte de l’environnement et du domaine de vol de l’ULM.
    Sécurité / Découverte du vol 
  • 3. Phase de perfectionnement
    Pilotage de perfectionnement / Initiation à la navigation
  • 4. Test final
    Composition et durée du test (La composition et la durée du test sont au choix du testeur, si possible autre que le formateur.)

Les 3 phases du Cursus de formation du pilote ULM

  • La délivrance du brevet de pilote ULM
  • L’autorisation de l’emport passager
  • La délivrance de la qualification radio (pour les pilotes qui le désirent)

Les différents types d'ULM

Classe 1 - Paramoteur
devenir pilote ulm, piloter un ulm

Un ULM paramoteur est un aéronef monomoteur à hélice, sustenté par une voilure souple, de type parachute ou parapente. Il répond aux caractéristiques techniques suivantes.

La puissance maximale est inférieure ou égale à 60 kW pour les monoplaces et à 75 kW pour les biplaces.

Classe 2 - Pendulaire
devenir pilote ulm, piloter un ulm

Un ULM pendulaire est un aéronef monomoteur à hélice sustenté par une voilure flexible sous laquelle est généralement accroché un chariot motorisé. Il répond aux conditions techniques suivantes :

La puissance maximale est inférieure ou égale à 60 kW pour un monoplace et à 75 kW pour un biplace.

Classe 3 - Multiaxe
devenir pilote ulm, piloter un ulm

Un multiaxe est un aéronef monomoteur à hélice sustenté par une voilure fixe. Il répond aux conditions techniques suivantes :• La puissance maximale est inférieure ou égale à 65 kW pour un monoplace et à 80 kW pour un biplace.

La vitesse VS0 ne dépasse pas 38 nœuds (70 km/h) en vitesse conventionnelle (Vc)

Classe 4 - Autogire
devenir pilote ulm, piloter un ulm

Il se caractérise par une voilure tournante et se pilote par gouvernes aérodynamiques. Un autogire ultraléger répond aux conditions techniques suivantes :

Monomoteur à hélice dont la puissance maximale est inférieure ou égaleà 85 kW pour un monoplace et à 105 kW pour un biplace

Classe 5 - Aérostat ultra léger
devenir pilote ulm, piloter un ulm

L’aérostat ultraléger est un aéronef dont la sustentation est assurée par une enveloppe contenant soit un gaz inerte (hélium) soit de l’air chauffé.Les vitesses vont de 7 km/h pour un sphérique à 40 pour un fusiforme.

La puissance maximale est inférieure à 75 kW pour un monoplace et à 90 kW pour un biplace

Classe 6 - Hélicoptère ultra léger
devenir pilote ulm, piloter un ulm

L’hélico ultraléger est très maniable, facile à transporter et à stocker. Il se caractérise par une voilure tournante et se pilote par gouvernes aérodynamiques

Un hélicoptère ultraléger répond aux conditions techniques suivantes : • Monomoteur dont la puissance maximale est inférieure ou égale à 85 kW pour un monoplaceet à 105 kW pour un biplace

Source de l’article : https://ffplum.fr/