Fédération Française d'Aérostation

Montgolfière

devenir aéronaute, devenir pilote de montgolfière, piloter une montgolfière

Devenir pilote de Montgolfière, une passion ou un rêve ? L’aérostation est la pratique du vol plus léger que l’air. Cette discipline regroupe trois spécialités

  • Ballon à air chaud ou montgolfière
  • Le ballon à gaz ou charlière
  • Le dirigeable

La pratique de l’aérostation tant en loisir qu’en sport est réglementée par la DGAC

Les Formations

Le Brevet BL (ballon libre)

C’est un diplôme sanctionnant les connaissances théoriques et pratiques requises pour l’exercice de la fonction de pilote de ballon libre. Il reste définitivement acquis à son titulaire. Le brevet et la licence sont matérialisés par le même document.

Conditions exigées pour l’obtention du brevet :

  • être âgé de 17 ans révolus (mais vous pouvez commencer la formation à 15 ans),
  • avoir satisfait à un examen médical devant un médecin agréé aéronautique (demandez-en la liste à votre district aéronautique ou auprès d’un aéro-club local),
  • avoir suivi un entraînement sous la direction d’un instructeur (liste des instructeurs Fédéraux ci-dessous),
  • avoir effectué 10 ascensions d’une durée totale d’au moins 12 heures comprenant au moins une ascension en qualité de pilote jusqu’à une altitude de 1000 mètres et deux ascensions seul à bord (vols “solo”) d’une durée totale de 2 heures minimum,
  • avoir satisfait à des épreuves au sol et en vol définies par arrêté.

Combien ça coute ?

Pour Devenir pilote de Montgolfière il faut compter entre 3000 et 4000€ en fonction des clubs afin de pouvoir passer son Brevet.

Les cours théoriques

Entre les vols et en fonction des conditions météorologiques, l’instructeur exposera différentes matières théoriques en les mettant en relation avec les aspects pratiques du vol en montgolfière.

Les différents thémes abordés sont les suivants :

  • Facteurs humains (physiologiques et psychologiques)
  • Réglementation aérienne
  • Réglementation transport public
  • Espaces aériens
  • Météorologie
  • Radiocommunication
  • Gaz et avitaillement
  • Connaissance et utilisation du matériel

Les cours pratiques

Le pilote-stagiaire découvre la montgolfière et l’art de la piloter en suivant un enseignement progressif adapté à son rythme d’apprentissage. Il faut compter entre 16 et 20 heures en vol pour pouvoir prétendre à passer son brevet.

Ensuite, ce n’est qu’au terme de 35 heures totalisées par le candidat en qualité de commandant de bord que le pilote breveté peut embarquer des passagers.

La Licence BL (ballon libre)

C’est un titre officiel donnant au titulaire du brevet le droit d’exercer la fonction de pilote de ballon libre du type mentionné sur la licence (à gaz ou à air chaud). Cette licence doit être renouvelée tous les 24 mois.

La licence de pilote de ballon libre permet à son titulaire d’exercer les fonctions de commandant de bord sur tout ballon libre correspondant à la ou les mentions portées sur sa licence et transportant ou non des passagers sous réserve de l’application éventuelle des dispositions relatives à l’utilisation de la radiotéléphonie, à la qualification ascension de nuit et à la qualification d’instructeur.

Pour l’exercice des privilèges de cette licence dans le transport aérien public, le pilote de ballon libre doit avoir accompli au moins 35 heures de vol, dont 20 heures en qualité de pilote commandant de bord sur ballon libre.

Qualifications pouvant être portées sur votre licence :

  • Qualification radio
  • Qualification ascension de nuit
  • Qualification d’instructeur

Les privilèges de la licence

La licence de pilote de ballon libre permet à son titulaire d’exercer les fonctions de commandant de bord sur tout ballon libre correspondant à la ou les mentions portées sur sa licence et transportant ou non des passagers sous réserve de l’application éventuelle des dispositions relatives à l’utilisation de la radiotéléphonie, à la qualification ascension de nuit et à la qualification d’instructeur.

Pour l’exercice des privilèges de cette licence dans le transport aérien public, le pilote de ballon libre doit avoir accompli au moins 35 heures de vol, dont 20 heures en qualité de pilote commandant de bord sur ballon libre.