European Space Agency (ESA)

Astronaute

Devenir Astronaute !

Qu’on se le dise tout de suite, devenir Astronaute n’est pas un jeux d’enfants et il n’existe pas de formations “ab initio” pour devenir Astronaute, comme vous pouvez en retrouver pour les Pilotes de ligne.

Devenir Astronaute relève de l’excellence de A à Z, sur l’intégralité de votre parcours depuis l’école ! Prenons l’exemple de Thomas Pesquet, 38ans. Le pilote et ingénieur aéronautique, diplômé en 2001 de l’école Supaéro Toulouse, a été sélectionné en 2009 parmi plus de 8 000 candidats par l’Agence spatiale européenne (ESA). Comme lui, les quelques élus conjuguent excellence académique, forme physique et solidité psychologique.

La formation requise est d’« au minimum un master, voire un doctorat en sciences », indique François Spiero, responsable des vols habités au CNES (Centre national d’études spatiales), l’agence spatiale française.

Autre prérequis important : être parfaitement bilingue en anglais, cette langue étant la plus utilisée à bord de l’ISS, voire en maîtriser d’autres – Thomas Pesquet, polyglotte, en parle six. Enfin, il faut afficher une condition physique exceptionnelle : « Le footing du dimanche ne suffit pas », ironise François Spiero, citant la ceinture noire de judo du jeune spationaute.

Qu'est-ce qu'un astronaute?

Un astronaute (également appelé cosmonaute pour les Russes, taïkonaute pour les Chinois, spationaute pour les Français ou d’autres termes encore selon les pays), est une personne ayant été formée pour commander ou piloter un vaisseau dans l’Espace ou travailler comme membre d’équipage pendant une mission spatiale. Les critères de définition d’un vol spatial varient : pour exemple, la Fédération Aéronautique Internationale le définit comme un vol atteignant 100 km d’altitude.

devenir astronaute

Quelles sont les disciplines et les qualifications requises pour postuler ? Que dois-je étudier ?

Généralement, les candidats doivent être diplômés de disciplines scientifiques et auront fait preuves d’excellentes compétences dans les domaines appropriés,incluant de préférence des compétences opérationnelles.Les candidats devront être titulaires d’un diplôme universitaire (ou équivalent) ensciences naturelles (physique, biologie, chimie, mathématiques), Ingénierie ou Médecine et auront, de préférence, une expérience professionnelle de troisième cycle de trois ans minimum, ou une expérience de vol en tant que pilote.Même si cela n’est pas obligatoire, avoir étudié l’aéronautique ou l’astronautique est un atout non négligeable. Mais avant tout : peu importe ce que vous avez étudié, vous devez exceller en la matière.

Il vous faudra également une excellente forme et condition physique

Comment puis-je déposer ma candidature?

Vous pouvez postuler en ligne directement surle site internet de l’ESA (www.esa.int). L’inscription se fait en deux étapes :

  • Préinscription : fournir des informations sur votre identité et un certificat médical JAR-FCL 3, Classe 2, remis par un médecin certifié médecine aéronautique
  • Un mot de passe vous sera ensuite attribué pour vous permettre d’accéder au formulaire de candidature.

Quelles sont les étapes du processus de sélection ?

  •  Sélection initiale sur dossier
  • Tests psychologiques pour les candidats retenus
  • Deuxième série de tests psychologiques et entretiens
  • Examens médicaux
  • Entretien d’embauche

La liste finale de candidats sera soumise au Directeur général del’Agence Spatiale Européenne (ESA)qui procèdera au recrutement.

Quels critères médicaux et psychologiques seront retenus pour la sélection des candidats?

Les astronautes de l’ESA doivent posséder une multitude de compétenceset d’aptitudes. Un aspect important dans la sélection des candidats possédant les conditions requises, consiste à procéder à une évaluationde l’état de santé de chacun d’entre eux, d’un point de vue médical etpsychologique. Les différents types de critères médicaux etpsychologiques utilisés pour l’évaluation des candidats sont présentés ci-après.

En général, les normes courantes de santé médicale et psychologique sont utilisées. Ces normes proviennent d’une médecine fondée sur des données probantes et vérifiées par des études cliniques.

  • Les candidats doivent passer avec succès un examen médical JAR-FCL 3, Classe 2,réalisé par un médecin certifié par un organisme de médecine aéronautique.
  • Les candidats ne doivent être atteints d’aucune maladie.
  • Les candidats ne doivent présenter aucune dépendance à la drogue, l’alcool ou le tabac.
  • Les candidats doivent présenter des amplitudes articulaires et fonctionnelles normales pour toutes les articulations.
  • Les candidats doivent avoir une acuité visuelle de 100 %(10/10) pour chacun des yeux, corrigés ou pas avec des lunettes ou des lentilles de contact.
  • Les candidats ne doivent souffrir d’aucun trouble psychiatrique.
  • Les candidats doivent démontrer des aptitudes cognitives, mentales et sociales leur permettant de travailler efficacement dans un environnement exigeant d’un point de vue intellectuel et social.

Y-a-t-il des critères psychologiques et intellectuels ?

Les candidats doivent faire preuve d’excellence notamment dans les domaines suivants :

  • Raisonnement logique, mémoire et concentration
  • Orientation dans l’Espace- coordination psycho-motrice et dextérité manuelle
  • Capacité à travailler sous pression

La personnalité d’un candidat doit être caractérisée par une forte motivation, une bonne capacité d’adaptation, ainsi que par un bon esprit d’équipe associé à un faible niveau d’agressivité.

Quel est l'âge idéal pour postuler ?

La fourchette d’âge recommandée se situe entre 27 et 37 ans.

devenir astronaute

LA FORMATION DES ASTRONAUTES (après embauche)

La formation se déroule en trois phases : la formation de base, la formation avancée et la formation spécifique à la mission. Aussi les astronautes passent-ils la moitié de leur carrière à s’entraîner.

1.Formation de base

Immédiatement après avoir été recrutés, les candidats astronautes suivront un programme de formation de base d’une durée d’un an, qui se déroulera au Centre européen des astronautes.

La formation débute par des séances d’informations sur l’ESA, les autres agences spatiales et leurs programmes spatiaux. Des bases en ingénierie spatiale et électriques sont dispensées, ainsi que des cours dans différentes disciplines des sciences naturelles.

La troisième unité de cours traite des systèmes les plus importants de l’ISS et des vaisseaux spatiaux tels que la navette Américaine ou le vaisseau Russe Soyouz. Cette formation se termine par un apprentissage de disciplines particulières telles que la plongée sous-marine (base pour l’entraînement EVA), la robotique, les techniques d’amarrage, le russe ou les sciences du comportement.

2.Formation avancée

La formation avancée dure également un an, elle dispense aux astronautes les connaissances et les aptitudes approfondies nécessaires aux opérations,et à la maintenance des systèmes, des équipements et des modules de l’ISS,ainsi que des vaisseaux spatiaux permettant d’y accéder.

L’entraînement à ce stade est plus détaillé, tout en restant générique. Il offre une expertise nécessaire à tout futur membre d’équipage effectuant une mission à bord de l’ISS.

Cette formation contient également une spécialisation dans certaines fonctions, telles que la robotique, la navigation, la maintenance, les activités intra et extravéhiculaires, les aspects médicaux etles charges utiles de l’ISS. Ces spécifications sont dispensées dans chacun des centres d’entraînement des agences partenaires.

3.Formation spécifique à la mission

La dernière étape de l’entraînement se nomme Increment-Specific Training (un Increment désigne la période située entre deux changements d’équipage à bord de la Station).

Celle-ci apporte aux astronautes affectés à une mission ainsi qu’à leurs remplaçants, les connaissances et les aptitudes requises pour leur mission. La durée de cet entraînement (18 mois) est propice à l’intégration et à l’esprit d’équipe.

Sources de l’article : https://www.esa.int & www.lemonde.fr